Zoom sur Menoncle Jason

Chaque vendredi, je demande à un artiste mis en vedette dans l’épisode de BRBR Le Conquérant de la semaine de me raconter sa journée de tournage telle qu’il l’a vécue. Aujourd’hui, Menoncle Jason me raconte, dans un chiac emblématique de sa région de Moncton, comment sa journée avec l’équipe du #BRBRbus aurait pu se solder par… une gorge coupée ! 

On a commencé la journée avec le recording. On s’est rencontrés dans la grange d’un gars que je connais à Memramcook, près de Moncton. C’est probably le plus tôt que j’ai ever joué de la musique de ma vie ! Avec les gars on avait pratiqué la journée d’avant et on s’était couchés pas mal tard, donc se réveiller pour enregistrer on s’entend qu’au début on était tous endormis [rires] !

Anyways on est arrivés pis la crew était déjà là. Ça semblait comme si y étaient pas trop surs que c’était vraiment là parce que je les ai amenés dans une random grange un peu sketchy ! On a recordé, c’est la première chose qu’on a faite.

On s’est rencontrés back plus tard au magasin OK my dear. I guess il faut que tu saches que les trois places que j’ai pickées, c’était un peu un random last minute kinda deal parce que je sors pas beaucoup.

À Ok My Dear y’avait des clients comme c’est un magasin de linge vintage donc c’était drôle ! Le recording s’est fait pareil on a pas dérangé le monde. C’était le fun pareil ! Je me suis même acheté une couple de shirts parce que vraiment je sors pas plus que ça.

Jason jase avec Mel.

Jason jase avec Mel à Ok My Dear.

Après ça on s’est rendus à la barber shop Handsome Devils. J’ai un buddy qui travaille là, il fait des tattoos. C’est comme un barber shop / tattoo parlor. Moi je me suis fait faire une coupe en même temps qu’on recordait, so on a fait l’interview en même temps qu’y a un gars qui te coupait les cheveux.

Quand on est arrivés et qu’on  a commencé à enregistrer pis que les caméras étaient là avec la crew BRBR, Carl, le barbier, était assez nerveux et inconfortable, tellement qu’il aurait pu me couper la gorge avec ses straight edge blades [rires] ! J’étais en train de parler pendant qu’il me faisait la barbe, mais ça va il m’a pas coupé de veine ! C’était comique même si c’était un peu nerve-racking pour Carl ! C’est mon favorite moment de la journée je pense.

Ensuite on s’est rendus au laundromat qui a un bar/café, on a pris une bière et c’était bien déservé I guess parce que la journée était pas mal intense !

En fait le laundromat j’y suis allé la journée même, entre le tournage à Ok My Dear et la barber shop, pour savoir si on pouvait recorder là parce que l’autre place où on était supposé d’aller a pas worké. So entre les deux places je suis allé au laundromat et j’étais comme « Yo, peut-on recorder icitte ? » pis là elle [NDLR chiac : la owner] était comme « euhhhh ok, yeah, sure » [rires].

Finalement cette dernière place était plus relaxing, j’étais dans la groove pis c’était la dernière interview so on a finit là-dessus.

Je suis content des takes qu’on a pris j’ai vraiment hâte de voir la full production ! On s’en est allé après pis on s’est dit « Oh shit c’est passé vite, mais c’était vraiment une good day ! »

Retrouvez Menoncle Jason, The Motorleague, Wanabi Farmeur et Caroline Savoie le 30 janvier 2016 sur les ondes de TFO !

Pour découvrir l’essentiel de la nouvelle musique canadienne, toutes nos sessions, entrevues et critiques d’albums, rendez-vous sur BRBRtfo !