Zoom sur Ariane Mahryke Lemire

Chaque vendredi, je demande à un artiste mis en vedette dans l’épisode de BRBR Le Conquérant de la semaine de me raconter sa journée de tournage telle qu’il l’a vécue. Aujourd’hui, l’auteure-compositrice-interprète Ariane Mahryke Lemire m’explique comment, le jour-même de notre passage à Edmonton, elle a rencontré un futur collaborateur.

Photo de couverture : Ariane Mahryke Lemire et Melissa Hetu, l’animatrice de BRBR. 

Je me suis amusée comme une malade ! Ça s’est super bien passé. C’était le fun d’avoir différentes perspectives d’une équipe passionnée par ce qui se passe. Tout le monde était vraiment généreux et présent.

On a  filmé la musique chez moi, j’avoue que j’étais un peu gênée ! Mais c’était plus simple pour le tournage. Moi je suis plutot une fille à gars, j’ai toujours eu plus d’amis gars que d’amis filles, pis habituellement je trouve que ça fait des declics immediats avec les filles qui sont aussi des filles à gars, et c’est ce que ça a fait avec Melissa, j’ai trouvé ça super facile de jaser avec elle.

Les youtubeurs sont arrivés chez moi aussi, c’était quelque chose d’avoir tout ce monde !

Ariane en plein fou rire lors du tournage, dans son salon.

Ariane en plein fou rire lors du tournage, dans son salon.

L’après-midi ils m’ont vraiment laissée mener, j’étais leur guide touristique. C’était cool de voir la ville avec des yeux frais. C’est drôle parce qu’en ayant besoin de choisir des places à montrer [à l’équipe de tournage, NDLR], les choses se sont faites comme par magie. J’avais proposé qu’on tourne dans un café, et j’avais fini mon dîner avant l’équipe donc j’avais du temps libre.

Je me suis promenée et j’ai trouvé la galerie d’art [Art Gallaery of Alberta, NDLR] un peu part hasard. J’en avais beaucoup entendu parler mais c’est la première fois que j’y allais. Je suis entrée sur un coup de tete. Et là je crois que l’artiste qui avait fait ces toiles va être l’administrateur de mon prochain vidéoclip. Il était présent ce jour-là et la proprio de la galerie aussi.

Eux-autres m’ont demandé ce que je faisais comme musique alors je leur ai mis quelques liens, puis je suis sortie appeler l’équipe. Quand je suis rentrée j’ai regardé quelques-uns des sketchs sur un livret et je lui ai demandé « Heille tu serais pas intéressé pour faire un vidéoclip ?» Pis il dit « Oui ! I’m in » J’étais comme « Mais tu sais meme pas quelle musique je joue ! » Et il me répond  « Oui, on l’a écoutée pendant que tu étais dehors ! »

Affaire à suivre, donc.

Retrouvez Ariuane Marhyke Lemire, Karimah et Post-Script le 12 mars 2016 sur les ondes de TFO !

Pour découvrir l’essentiel de la nouvelle musique canadienne, toutes nos sessions, entrevues et critiques d’albums, rendez-vous sur BRBRtfo !