Une journée à Calgary

Au cours de la tournée BRBR Le Conquérant, notre équipe de nomades digitaux a eu la chance d’explorer un bon bout du Canada. Chaque mardi, nous vous offrons une visite guidée à la sauce BRBR de la ville mise à l’honneur dans l’épisode de la semaine. Vous y retrouverez les coups de cœur des Barbares, les places à ne pas manquer, les spécialités culinaires, des endroits insolites, les festivals de musique et moulte activités dont vous ne soupçonniez (peut-être) pas l’existence. Aujourd’hui, on vous emmène dans la capitale canadienne du rodéo, Calgary.

Photo de couverture : un bout de la skyline de Calgary.

Calgary, nichée entre les Rocheuses et les plaines albertaines, est plus connue pour sa culture western que sa francophonie. Et pourtant, une petite communauté musicale francophone et francophile subsiste et déborde de moyens créatifs pour espérer se faire connaitre un jour à l’Est des Prairies.

BRBR vous en présentera quelques ambassadeurs samedi et promet de vous donner le goût d’aller découvrir de nouvelles pépites hors des frontières du géant de l’industrie de la musique franco-canadienne, le Québec. En attendant voici, via les suggestions des Barbares et des artistes rencontrés à Calgary, les places à ne pas manquer dans la ville du Stampede, du matin au soir.

Les BRBRECOMMANDATIONS

Analog coffee

La gang vous conseille de commencer votre journée au café Analog, situé sur la 17e Avenue, quartier culturellement riche de Calgary et rempli de boutiques et restaurants en tous genres. La marque existe depuis une trentaine d’années, gage de qualité certain dans le milieu hautement concurrentiel et tendance des cafés éco-responsables. Leur café provient majoritairement de producteurs latino-américains, à l’exception de l’éthiopien Guji.

Recordland

Recommandé tout spécialement pour BRBR par Natalie Robertson, vocaliste du groupe pop garage The Synthetiques, le disquaire Recordland est une affaire de famille qui roule également depuis trois décennies, les deux frères présentement gérants s’étant fait passer le flambeau par leurs parents. Disposant d’une massive collection, Recordland peut se targuer de s’être fait donner la priorité sur les rachats des vinyles de CBC.

Mel, notre animatrice, et Natalie de The Synthetiques en tournage à Recordland.

Mel, notre animatrice, et Natalie de The Synthetiques en tournage à Recordland.


Fish Creek Provincial Park

Si vous n’avez pas le temps de partir explorer les Rocheuses (ça parait improbable, mais sait-on jamais), vous pouvez vous rendre dans le sud de Calgary, au parc provincial Fish Creek. Vous y trouverez un avant-goût de nature, avec au choix : balades à vélo ou à rollers, bateau, pêche, et bien entendu, observation de la vie animale. Pour nos lecteurs piétons, sachez que le bus 24 se rend au Parc depuis le centre ville de Calgary.

Tubby dog

Sanctuaire alimentaire des artistes du coin, Tobby Dog vous garantit de gros hot-dogs avec des toppings bizarres, notamment de la marmelade. Ils servent jusqu’à tard, donc les artistes viennent fréquemment y manger après leurs shows. Des concerts sont aussi organisés à TD, parfois même par des adolescents. Si l’ambiance est rock, il arrive que les gens montent sur les tables. On tient à voir le groupe de métal Sentient – qui a reçu BRBR chez eux à Calgary le temps de deux sessions, s’y produire.

[youtube https://youtu.be/d0KK5cb_c5o]

Parc National de Banff

Calgary se trouvant au pied des Rocheuses, il est normal qu’une excursion au célèbre Parc National de Banff, « répertorié au patrimoine mondial de l’UNESCO » comme en atteste son site officiel, se retrouve parmi ces lignes. Les Barbares ont eu la chance d’y faire un tour lors de notre passage dans la région, et ont capturé des paysages pour le moins époustouflants. En chemin, laissez-vous aller sur les pièces rock et/ou roll du quintette Napalmpom, qui nous a également accueillis à Calgary.

Vue brumeuse du Parc Provincial de Banff

Le Parc National de Banff.

Parc Café and Brasserie

Un provocant mélange de saveurs importées du pays de la baguette, notamment : tartare de bœuf, moules frites, poireaux braisés et brioche aux champignons. On s’entend, le souper vous coûtera légèrement plus cher qu’un hot-dog au beurre de pinotte, mais l’ambiance chic (quoique décontractée) est propice pour diffuser les balades harmonieuses du trio La Rougette.

Le Palomino

Il semble qu’à Calgary les salles de spectacles ouvrent et ferment au gré des saisons. Le Palomino, cependant, reste une valeur sûre pour clore une soirée. Le fait que des artistes locaux y soient régulièrement programmés en ouverture pour des tête d’affiches internationales y est certainement pour quelque chose. La scène locale est soutenue, props à eux. Et surtout, selon notre Réal en chef Aurélien, on y trouve « de la bière comme s’il en pleuvait ».

Si vous avez suivi notre programme à la lettre, vous devriez être exténué. Alors rentrez à votre hôtel/auberge/airbnb/#BRBRbus/camping/couchsurfing et profitez d’une nuit de sommeil bien méritée avant de reprendre la route. La semaine prochaine, nous rejoindrons la Colombie-Britannique et ferons escale entre terre et mer, à Vancouver.

LE BRBRBONUS

Si vous êtes dans le coin cet été, ne manquez pas les deux événements phares de Calgary :

Le Stampede, plus grande manifestation rodéo d’Alberta (et probablement du Canada) du 8 au 17 juillet 2016.

Le Calgary Folk Fest, du 21 au 24 juillet 2016, qui mettra cette année en vedette Lemon Bucket Orchestra, The Cave Singers, Sam Outlaw et Braids, entre autres.

Retrouvez The Synthetiques, Sentient, Napalmpon et et La Rougette le 19 mars 2016 sur les ondes de TFO !

Pour découvrir l’essentiel de la nouvelle musique canadienne, toutes nos sessions, entrevues et critiques d’albums, rendez-vous sur BRBRtfo !