Charlottetown — Coup de coeur musical

Charlottetown, capitale de la province de l’Île-du-Prince-Édouard et plus grande ville de l’île, est réputée pour sa scène gastronomique (surtout si vous aimez les fruits de mer et autres crustacés), ses jolies rues et son Centre de Confédération des Arts où s’y déroule le Festival de Charlottetown chaque été. Le Festival de Charlottetown a une des pièces musicales les plus populaires au Canada, Anne of Green Gables – The Musical, adaptation du roman de l’auteure native de l’île Lucy Maud Montgomery.

Photo de couverture : coucher de soleil sur les plages de sable rouge sur l’Île-du-Prince-Édouard.

Mais, ce que j’ai beaucoup aimé à Charlottetown, c’est sa scène musicale très active, créatrice et de bonne qualité.

Donc, pour commencer, voici ma soundtrack Charlottetown, je vous recommande chaudement de lire cet article en écoutant cette track.

De passage dans cette ville de la province de l’Île-du-Prince-Édouard, nous avons pu rencontrer quatre bands locaux qui se font/se sont déjà fait un nom jusqu’à Toronto : Paper Lions, Coyote, Sorrey et The Eastern Belles.

BRBR est en tournage avec le groupe de musique Paper Lions, dehors sur une colline.

En tournage avec Paper Lions.

Le groupe de musique Coyote se prépare et s'installe avant que l'on commence a les filmer dans une piscine extérieure vide.

En tournage dans une piscine au camping avec Coyote.

Nous sommes restés un week-end à Charlottetown donc nous avons eu bien le temps de visiter la ville, d’y apprécier les bars et restaurants locaux mais aussi de nous promener à travers l’île.

La basilique Saint-Dunstan de Charlottetown.

Vue sur une rue bordées de maisons colorées à Charlottetown.

Une rue comme beaucoup d’autres à Charlottetown.

Détail de l'architecture typique des maisons de Charlottetown : des maisons colorées et fleuries.

Les maisons typiques de Charlottetown.

Détail de l'architecture typique des maisons de Charlottetown : des maisons colorées et fleuries.

Une autre maison fleurie de Charlottetown.

Vue sur un balcon en bois sculpté et peint en vert et jaune pale.

Détail de l’architecture typique des maisons de Charlottetown.

Mais Charlottetown, ce n’est pas seulement ces maisons mignonnes « aux allures de carte postales » comme on dit. C’est aussi des quartiers plus rough mais certainement plus dynamiques culturellement, comme cette rue où beaucoup d’artistes que nous avons filmés vivent (là pas de photos, mais une visite street view !).

En parlant de scène musicale, certains de l’équipe sont allés un soir au Baba’s Lounge voir le show de bands locaux, parmi eux, on se souviendra d’un set remarquable du groupe Big Tilda !

Enfin, quelques photos de l’île.

Vue sur une plage de sable rouge de l'île-du-Prince-Edouard au coucher de soleil.

Les plages rouges de l’Île-du-Prince-Édouard.

Le soleil se couche sur l'île-du-Prince-Édouard., derriere les plages de sable rouge de l'ile.

Coucher de soleil sur les plages de sable rouge sur l’Île-du-Prince-Édouard.

Le soleil se couche sur l'ile du Prince Edouard et le ciel a des tons orangés et bleus.

Le coucher de soleil sur l’Île-du-Prince-Édouard.

Gaëlle

Pour découvrir l’essentiel de la nouvelle musique canadienne, toutes nos sessions, entrevues et critiques d’albums, rendez-vous sur BRBRtfo !