Calgary, Jour 30 : l'Homme de la providence

Le 27 octobre 2015, un canot occupé par un homme armé d’un drone et un officier réalisateur se détacha du Drakkar, ce fameux navire de guerre Ô combien réputé, dans l’intention de faire des images aériennes de ce dernier aux alentours de Calgary.

Photo de couverture : Mark Le Sauveur, deux drones et un poilu.

Une forêt de pins

La beauté brute de Banff.

Au petit matin, un lac d'eau turquoise bordé de conifères.

La terre a 4.6 milliards d’années. Ramenons cela à 46 ans. Nous sommes là depuis 4 heures, Notre révolution industrielle a commencé depuis 1 minute. Durant cette minute nous avons détruit 50% des forêts de la planète.

L’embarcation française aborda les magnifiques plaines rocheuses de Calgary, la ville la plus importante de l’archipel de l’Alberta, situé dans l’ouest canadien.

Dans ce monde où ours, chevaux et cowboys ne font qu’un, nos hommes eurent bientôt la surprise de voir que leur appareil volant préféré tentait une mutinerie. Ce dernier refusant de voler, il n’en fallait pas plus pour que la mission soit annulée et que nos deux chevelus n’en reviennent bredouille.

Un lac au petit matin avec de la brume.

L’Ouest canadien dans toute sa splendeur.

Une route avec au fond des montagnes.

Sur la route derrière le #BRBRBUS.

Nos matelots furent-ils bien étonnés en apercevant à une centaine de pas la silhouette d’une voiture dans laquelle se dressait, immobile, une créature qui paraissait les observer. Dans leur travaux de réparation les conquérants ne prêtèrent guère attention à lui.

Le drone impossible à réparer avec des moyens de fortune leur occupait l’esprit. Quand au Drakkar et son équipage, ils attendaient au loin l’ordre de lever l’ancre et chaque minute les rapprochait du désastre. Les minutes passant, par curiosité le réalisateur établit contact avec l’homme.

Un camion sans remorque qui tourne à une intersection. La camion est noir.

L’intersection magique, désormais lieu de pèlerinage de l’équipe BRBR.

Un camion rouge sur une route avec deux remorques, dans la brume et les nuages qui l'entourent se détachent des montagnes.

Les grands espaces, la belle vie pour les drones.

Ils virent alors gesticuler un personnage hirsute, vêtu d’une casquette soutenue par des lunettes d’aviateur. L’un d’eux lui demanda quel était son intention. L’inconnu répondit à grands gestes et bondit de rocher en rocher à leur rencontre. Après quelque échange il crut rêver en voyant l’inconnu descendre de son véhicule avec un marin qui ne pouvait être que le frère jumeaux du drone mutin.

Il faut ajouter que cet homme fort et fruste était en réalité un pilote de drone expérimenté, tel un rêve qui lui avait prédit le sort le plus lamentable pour le Drakkar et ses hommes il était venu à notre rescousse. Il s’appelait Mark Gurlock, mais Le Sauveur était son nom de mer.

Il avait quitté sa ville natale, Calgary, au petit matin pour donner la chasse aux images précieuses sur les mêmes sentiers que nos barbus. Son sourire et son amabilité en disaient long sur son caractère d’autant plus que l’expédition se révélait décevante.

Mark notre sauveur et Joffrey, notre caméraman, à droite du cadre, dans le fond de l'image des montagnes avec de la neige.

Le Sauveur laissant notre barbare manipuler son drone sans jalousie.

Grâce à lui la mission était terminée et nos deux compères commencèrent à rassembler les provisions pour rejoindre le navire. Mais ils abandonnèrent bientôt cette besogne en songeant qu’il convenait d’abord de profiter des connaissances du Sauveur et de mettre à l’eau sa nouvelle fabrication maison (un masque de réalité renforcé connecté directement à la vie du drone) pour voir comment elle se comporterait.

Jo notre caméraman et e Mark, notre sauveur. Mark regarde en l'air et tient une télécommande, Jo est à sa gauche et regarde dans des jumelles.

Mark et un marin d’eau douce testant la réalité augmentée.

L’aventure qui allait suivre était sans équivalent.

Mais ceci est une autre histoire…

Joffrey, notre caméraman, et Mark, notre sauveur, souriant face à la caméra. Derrière eux est garé un pick-up noir sur lequel sont posés deux drones.

Le Sauveur Mark, deux drones et un poilu.

A.

À demain pour la suite des aventures…

Pour découvrir l’essentiel de la nouvelle musique canadienne, toutes nos sessions, entrevues et critiques d’albums, rendez-vous sur BRBRtfo !