Sudbury, c’est la capitale du nickel. C’est aussi un berceau pour la culture franco-ontarienne. Saviez-vous que c’est l’endroit où le drapeau franco-ontarien fut officiellement déployé pour la première fois le 25 septembre 1975 ?

40 ans plus tard, le #BRBRbus vient faire un tour dans le nord de l’Ontario pour venir en apprendre plus sur cette ville et ses musiciens.

À première vue, le nom Pistol George Warren fait penser à un groupe de rock country américain hors-la-loi, mais il n’en est rien. Dans les sous-sols de nickel de Sudbury, il s’agit plutôt d’un ovni à huit têtes qui oscille entre la pop indé et les musiques soul.

Le résultat est étonnant et contagieux, particulièrement grâce à la présence de trois choristes qui viennent ajouter au plaisir primaire de la démarche de Pistol George Warren.

C’est d’ailleurs sur scène que la proposition du groupe prend tout son sens avec son caractère festif, comme si Les Colocs rencontraient James Brown le temps d’un spectacle au légendaire Townehouse Tavern, mythique bar du centre-ville de Sudbury. Ce n’est donc pas une coïncidence si nous y avons rendez-vous avec Jenn McKerral, membre au caractère bien trempé de PGW.